Bien-être & Développement personnel

Discutions amicales
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le moine qui vendit sa Ferrari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 499
Date d'inscription : 16/04/2016

MessageSujet: Le moine qui vendit sa Ferrari   Ven 23 Juin - 23:41

Le moine qui vendit sa Ferrari

En lisant ce résumé, vous découvrirez comment changer profondément votre vie et celle des autres, en interprétant les événements de manière constructive et en vous donnant les moyens de réaliser vos rêves, par la maîtrise de l'esprit et la pensée positive, techniques issues de la sagesse ancestrale indienne.

Vous découvrirez aussi :

- des techniques et des exercices pour contrôler votre esprit et être plus serein ;

- l'importance de définir des objectifs constructifs et la méthode pour les atteindre ;

- dix rituels quotidiens pour améliorer votre vie dans tous les domaines ;

- comment vivre dans le présent et vous trouver vous-même en aidant les autres.

“Le moine qui vendit sa Ferrari” est une fable spirituelle qui explique en toute simplicité les grands principes d'une philosophie permettant d'améliorer sa vie — spirituellement et physiquement — mais aussi celle des autres. Par le biais de techniques faciles à mettre en œuvre, Robin Sharma invite le lecteur à se libérer du passé pour devenir un architecte de son futur. Les résultats sont garantis après un mois : sentiment de paix intérieure, meilleure forme physique, bonheur et optimisme parsèmeront le chemin menant à une vie meilleure.

L’abondance matérielle ne suffit pas au bonheur

Julian Mantle est un brillant avocat américain d'une cinquantaine d'années aux revenus conséquents. Il travaille énormément, recherchant le succès à tout prix, et ses nombreux succès juridiques lui permettent d’entretenir un mode de vie épicurien. Toutefois, à force d’excès, sa santé commence à décliner et, malgré ses innombrables possessions matérielles, parmi lesquelles une Ferrari rouge qu'il vénère, il devient de plus en plus morose et ne trouve plus de sens à sa vie.

Dès lors, sa défense se détériore et sa passion pour le métier, née de la volonté d'aider autrui, va en s’amenuisant. Jusqu'au jour où, durant une audience, Julian est terrassé par une crise cardiaque. Cette expérience est pour lui comme un signal d’alarme. Il quitte son emploi et se rend en Inde, à la recherche d'une vie plus simple, après avoir vendu tous ses biens matériels. Après trois ans d'absence, il revient, méconnaissable : il semble avoir vingt ans de moins, n’a aucune ride et est en parfaite santé, déborde de vitalité et de sérénité.

La crise cardiaque de Julian a l’avantage de lui faire prendre conscience qu'il s’est perdu sur les plans physique, émotionnel et spirituel. Le voyage qu’il entreprend en Inde est initiatique : durant ces trois années, il s’imprègne profondément de la culture et des traditions indiennes.

Il se rend notamment au Cachemire, où il entend parler des sages de Sivana, un groupe mystique vivant dans l'Himalaya et prônant une philosophie holistique qui permet d'ouvrir les possibilités de l'esprit, du corps et de l'âme. Très intrigué, Julian part à la recherche de ces sages. Il rencontre l'un d'eux, Yogi Raman, qui accepte de l'aider après avoir écouté son récit et les raisons de sa venue. Toutefois, les sages lui enseigneront leurs principes ancestraux pour une vie plus heureuse à une condition : qu'il retourne ensuite en Occident pour transmettre à d'autres cette sagesse. Julian accepte et devient le disciple de Yogi Raman, qui lui apprend les principes de la philosophie des sages.

Les premiers effets positifs se font ressentir après seulement trois semaines. Il s'émerveille davantage, ressent une certaine sérénité, a désormais de la joie et de l'énergie à revendre et se sent mieux physiquement et spirituellement. Il commence à percevoir l'importance d'une vie intérieure épanouie.

La philosophie de Sivana regroupe sept vertus : le jardin, le phare, le sumo, le câble, le chronomètre, les roses et le chemin

Trois ans plus tard, de retour en Occident, Julian partage les principes de vie qui l'ont transformé. Julian explique que pour accepter de nouvelles idées, il faut être réceptif, ouvert et curieux. La méthode ne peut être rapide et efficace que si elle est appliquée avec conviction et avec confiance durant un mois.

S’investir personnellement dans cette méthode est tout à fait bénéfique sur le long terme, car améliorer sa propre vie permet aussi d’améliorer ses relations aux autres et de devenir plus efficace en tout. Les changements se font au niveau de l'esprit, du corps et de l'âme et harmonisent tous les plans : personnel, professionnel, spirituel. Si les effets sont concluants, il est primordial d’instruire les autres de cette sagesse par la suite.

Selon les philosophes de Sivana, sept principes de base permettent d'accéder à une vie édifiante, caractérisée par la paix intérieure. Ces principes sont exprimés dans la fable suivante : “Il y a un jardin splendide et paisible, plein de fleurs magnifiques, et au centre duquel se trouve un phare. La porte de ce phare s'ouvre et en émerge un sumo japonais très grand et très lourd, portant pour seul vêtement un câble rose qui cache son sexe. Il marche dans le jardin et trouve un chronomètre en or qu'il passe à son poignet. Il s'effondre alors bruyamment et reste inconscient au sol. L'arôme de roses jaunes proches de lui le ramène à la vie et, en se relevant, il aperçoit un chemin de diamants scintillants qu'il emprunte, s'engageant ainsi sur la voie du bonheur durable.”

Cette fable explique, de façon imagée, comment accéder à la sagesse de Sivana. Chaque élément la composant représente une vertu (le jardin, le phare, le sumo, le câble, le chronomètre, les roses et le chemin) et mémoriser cette histoire permet d’assimiler les principes fondamentaux améliorant sa qualité de vie.
Cultiver son esprit comme un jardin

Le jardin est une métaphore de l'esprit : s’il est cultivé et bien entretenu, il produit. En revanche, s’il est laissé à l'abandon ou que des produits toxiques y sont déversés, il dépérit. Dans ce jardin-esprit, l'inquiétude et l'angoisse agissent comme des contaminants et atténuent le pouvoir de ce dernier.

Ne laissez entrer aucune pensée négative — la plupart sont tournées vers le passé, les regrets, les rancunes — mais envisagez le monde d'un point de vue positif. Cherchez l'élément positif dans toute expérience, même a priori tragique, et rappelez-vous que chacune offre une leçon de vie qui permet de grandir. En contrôlant votre réaction face aux circonstances, vous maîtrisez mieux votre vie. Vous vous libérez ainsi du passé pour vous consacrer à la construction de votre futur. Pour cela, l'imagination joue un rôle important car tout est créé deux fois : d'abord en pensées, ensuite dans la réalité.

Le monde intérieur détermine ce qui se passe après dans le monde extérieur. Imaginer nettement ce que vous attendez de votre vie aide à libérer le potentiel de l'esprit et vous donne plus de chance d’exaucer votre souhait. Que sont devenus vos rêves d'enfants ? Vous êtes-vous résigné en devenant adulte ? Le moment est venu de recommencer à rêver votre vie pour la réaliser.

Le philosophe indien Patañjali affirme que poursuivre un objectif important libère l'esprit et ouvre les portes d'un monde magique dans lequel toutes les qualités de l'être se développent, rendant la personne bien meilleure qu'elle ne l’espérait être un jour.

Comment faire pour entraîner l'esprit, tel un muscle, à avoir des pensées constructives et mettre ainsi en place une attitude positive ? Si le temps et les efforts sont nécessaires, des résultats positifs peuvent apparaître après seulement un mois de persévérance, si toutefois vous vous concentrez davantage sur le processus que sur le résultat final : ne concentrez pas tous vos efforts sur ce dernier, soyez conscient du cheminement qui vous guide vers lui.


S’entraîner à contrôler son esprit

Comment contrôler son esprit et l'enrichir de pensées positives ? Concentrez-vous, canalisez vos pensées vers un seul but et ne vous dispersez pas : à vous de découvrir ce que vous aimez vraiment faire pour y consacrer ensuite toute votre énergie.

Cette passion doit, d'une manière ou d'une autre, permettre d'aider autrui ou d'améliorer sa vie. Vous retrouvez ainsi énergie et enthousiasme, l'inquiétude disparaît et vous êtes porté par un sentiment merveilleux de paix intérieure. Devez-vous pour autant abandonner votre travail et manquer à vos obligations familiales pour vous consacrer à votre passion ? Certainement pas, mais commencez à vous risquer sur de nouveaux territoires, à vous éloigner de votre zone de confort en cherchant votre passion. Pour cela, consacrez un peu de temps chaque jour à réfléchir à votre vie et à votre but personnel en utilisant les techniques suivantes :

- le cœur de la rose : dans un lieu au calme, idéalement dans la nature, observez intensément une rose, en commençant par son cœur, en la humant, en l'admirant tout entière. Toutes les pensées se concentrent sur cet objet dans l'immobilité et le silence. Effectué chaque jour, cet exercice renforce l'esprit. Au fur et à mesure, le temps consacré à ce rituel doit aller croissant — 20 minutes après une semaine. L'esprit se canalise ensuite mieux sur les sujets de votre choix ;

- la pensée opposée : substituez immédiatement une pensée positive à toute pensée négative. Prenez conscience de la présence d'une pensée pessimiste — suite à une dure journée de travail, par exemple — puis concentrez-vous sur une pensée à l'opposé de celle-ci. Plus vous vous exercez à la pensée opposée, plus les pensées négatives faiblissent. Les pensées négatives sont à proscrire absolument, car elles risquent de se démultiplier et de vous nuire ;

- le secret du lac : isolez-vous et respirez profondément. Comme si elles se reflétaient à la surface d'un lac, imaginez concrètement les réalisations de vos rêves et l'image de celui ou celle que vous voulez devenir. Les images jouent un rôle certain sur la perception de vous-même et votre façon d'agir. Elles permettent d’avoir une vision positive, créatrice et inspirée de soi-même et de son avenir, et tracent le chemin vers la réussite.

Établir des buts précis dans sa vie

Avez-vous déjà découvert la passion-phare de votre vie ? Des objectifs de vie (d'ordre matériel, spirituel, physique ou émotionnel) clairement établis sont comme un phare dans la tempête de l'existence et lui donnent un sens. L'accomplissement de ces objectifs permet d’accéder à un état de félicité permanent.

C'est le “dharma” (mot sanskrit signifiant “but de la vie”), qui se base sur l'idée que chacun est doté de talents qui lui sont propres et grâce auxquels il concrétisera aisément son but, à condition toutefois de découvrir quelle est cette mission. C’est un bon moyen d’apprendre à se connaître, ce qui est la base d'une vie accomplie. Voici quelques exemples de buts à se donner : devenir médecin et soigner les autres, innover dans le domaine scientifique, être artiste et rendre les gens heureux, etc. Le but de la vie a toujours pour fonction de servir l'humanité.

Vous ne pouvez atteindre un objectif que si vous le visualisez, un but vague ne sera jamais atteint. Les buts doivent être précisément définis et ne doivent pas concerner uniquement les domaines matériels et financiers. Noter ses buts dans un carnet, par exemple, permet de faire valoir leur priorité à son esprit. Celui-ci se mettra alors en action pour tendre vers leur réalisation.

Consacrer du temps à réfléchir à votre existence pour trouver votre passion demande de la concentration, mais c’est indispensable. L'esprit filtrera ensuite les éléments de moindre importance pour déterminer ce qui est vraiment capital.

Pour apprendre à vous fixer des objectifs, commencez par de petites choses, pour vous entraîner. Voici un exemple d'objectif pour débuter : perdre du poids.

Utiliser la méthode en cinq étapes pour atteindre ses objectifs

Vous avez décidé de perdre du poids ? Voici une méthode en cinq étapes pour atteindre votre but.

1. Imaginez très clairement le résultat. Par exemple, visualisez-vous tous les matins au lever du lit en tant que personne svelte et pleine d'énergie.

2. Imposez-vous une pression positive pour sentir que vous devez aller au bout de votre objectif. Par exemple, annoncez à tous vos amis que vous allez perdre du poids : vous ne voudrez pas passer pour quelqu'un qui ne fait pas ce qu'il dit.

3. Donnez une échéance à votre but. Par exemple, choisissez la date à laquelle vous voulez avoir perdu du poids.

4. Notez votre but dans un cahier. Ce cahier doit comporter différentes sections selon la nature des buts (forme, finances, développement personnel, spiritualité, relationnel, etc.), et des photos symbolisant les buts à atteindre, par exemple, la photo d'un sportif si vous cherchez à perdre du poids.

5. Consacrez au moins 21 jours au développement d'une nouvelle habitude positive. Les rituels recèlent un pouvoir inattendu : choisir une heure et un lieu pour faire chaque jour le même exercice (par exemple le cœur de la rose) permet d'en faire une nouvelle habitude, qui s'intègre rapidement dans le quotidien au bout de 21 jours.

Gardez toujours à l'esprit que vous ne devez pas vous sentir obligé de faire quelque chose : si vous le faites, c’est que vous le souhaitez et l'avez décidé.

Toujours chercher à s’améliorer

Le sumo est le symbole de la philosophie du “kaizen” (amélioration constante de soi, en japonais). La maîtrise de soi et l'amélioration de son monde intérieur sont primordiaux pour prendre le contrôle de sa vie. Ce n'est jamais une perte de temps et les répercussions sur l’extérieur sont nombreuses. Cherchez constamment à vous améliorer pour améliorer la vie des autres : la force de caractère, la volonté et le courage sont des qualités à cultiver.

Vous avez plus de ressources intérieures que vous ne le pensez. Pour déployer vos forces au maximum, vous devez entrer dans la zone de l'inconnu, au-delà de votre zone de confort. Vous libérerez ainsi un potentiel psychique et physique insoupçonné. Par exemple, s’il vous est demandé de faire le maximum de pompes possibles, vous vous arrêtez dès les premiers signes de fatigue ; mais, s’il s’agit d'en faire dix de plus, vous les faites : vous en êtes capable alors que vous l'ignoriez. Vous allez au-delà de votre zone de confort.

Pour vous entraîner au “kaizen”, dépassez quotidiennement vos limites, avec enthousiasme et confiance. Commencez par faire la liste de vos points faibles et pensez aux obstacles que vous rencontrez : les affronter est la meilleure façon de ressentir la liberté. La peur de faire certaines choses n'est qu'une représentation mentale que vous devez vaincre, car elle conditionne votre vie négativement. Pour cela, allez au devant de ce qui vous fait peur — par exemple, parler en public — et une action d’abord difficile à accomplir deviendra plus facile, vous déconstruirez ainsi cette peur, qui n’est qu’une invention de votre esprit, et vous serez en meilleure santé.


Entraîner et nourrir son corps et son esprit

Dix rituels permettant d'atteindre la maîtrise de soi sont à pratiquer à raison d'une heure par jour minimum pour de très bons résultats au bout d’un mois. Intégrés dans la routine, ils deviennent des habitudes positives (à ne pas abandonner par la suite) et permettent d’entretenir sa santé, sa vitalité, le calme et la félicité. Accordez-vous ce temps même en ayant une vie très remplie : se ressourcer amène à plus d'efficacité dans toute chose.

Le rituel de la solitude : c’est s’accorder un moment de tranquillité dans la journée, d'une durée à déterminer vous-même — entre 15 et 50 minutes — et à accomplir dans le silence total pour permettre un renouvellement de soi. Telle la surface d'un lac, votre esprit devient alors lisse, et vous ressentez une grande paix intérieure et décuplez votre énergie. Votre sommeil s'améliore et les tâches quotidiennes sont effectuées de manière plus équilibrée. Choisissez un lieu paisible et beau, toujours le même, et réalisez ce rituel de la solitude chaque jour à la même heure pour qu'il devienne routinier.

Le rituel de la vigueur physique : s'occuper de son corps permet de s'occuper de son esprit. Des exercices physiques énergiques à raison de cinq heures par semaine sont recommandés. Le yoga est particulièrement indiqué, car il tonifie le corps tout en demandant une grande concentration de l'esprit. La marche rapide convient également. Respirez bien avec le ventre et profondément pour apporter un maximum d'oxygène à l'organisme.

Le rituel des aliments vivants : un mauvais régime alimentaire a des effets néfastes sur le corps et l'esprit. Mangez des aliments vivants, c'est-à-dire des légumes, des fruits frais et des céréales. Ce régime végétarien garantit une plus longue espérance de vie. Si vous n'êtes pas habitué à une telle alimentation, commencez par diminuer les quantités de viande, dont la digestion demande une grande dépense d'énergie, et intégrez plus de légumes aux repas.

Le rituel de la richesse des connaissances : apprendre en permanence durant toute sa vie permet de s'améliorer. Lisez de manière active et régulière des ouvrages qui nourrissent l'esprit — au moins 30 minutes par jour — par exemple, les biographies des personnes que vous admirez. L'expérience des autres peut offrir des solutions à vos problèmes les plus divers.

Le rituel de la réflexion personnelle : prenez le temps de vous connaître vraiment pour découvrir et stimuler vos qualités. Chaque soir, faites le point sur votre journée en notant sur un cahier les activités effectuées, les réactions, les pensées qui ont traversé votre esprit et évaluez-les en termes de positif/négatif. Valorisez les activités ou pensées positives : les autres doivent être supprimées à l'avenir et envisagez d'autres manières de réagir pour vous améliorer immédiatement. Vos erreurs doivent être constructives mais ne pas se répéter.

Le rituel du lever matinal : levez-vous avec le soleil pour bien débuter la journée. Six heures de sommeil suffisent en moyenne si celui-ci est réparateur, profond. Prenez l'habitude de vous lever plus tôt. Ce sera difficile au début car installer une nouvelle habitude ne se fait pas sans efforts (il faut 21 jours pour cela) mais visualisez les bénéfices à plus long terme.

Voici quelques techniques pour améliorer la qualité du sommeil : ne mangez pas trop tard le soir, détendez-vous (par exemple en écoutant de la musique) avant de vous endormir. Les 10 minutes précédant l'endormissement et les 10 minutes qui suivent le réveil déterminent un grand nombre de paramètres : il faut les nourrir de pensées positives.

Le matin, le temps gagné peut être consacré au rituel de la solitude : imaginez ce que vous feriez si cette journée était la dernière et visualisez positivement toutes les activités qui seraient réalisées. Vivre chaque jour comme le dernier lui donne plus de valeur.

Le rituel de la musique : écoutez de la musique tous les jours pour jouir de son pouvoir et vous sentir stimulé et motivé. À la moindre baisse de moral, écoutez de la musique pour retrouver votre motivation.

Le rituel de la parole : les mantras — man signifie “esprit” et tra “libérer” en sanskrit — sont des phrases à vous répéter quotidiennement pour envisager la vie de façon positive. Répétez-les des dizaines, voire des centaines de fois. Les mots ont un fort pouvoir sur l'esprit. Voici un exemple de mantra : “j'ai beaucoup de qualités et je suis serein”. Vous êtes ce que vous dites être, la vision que vous avez de vous-même se réalisera. Par exemple, si vous êtes persuadé de ne pas pouvoir trouver le grand amour, cela conditionne la façon dont vous vous voyez et cette image négative de vous-même vous empêche de rencontrer quelqu'un. Au contraire, entretenez toujours une image positive de vous-même !

Le rituel de la conformité aux principes : entraînez votre force de caractère au quotidien car elle influence sur son image de soi et ses actes — qui eux-mêmes deviennent les habitudes. Pour cela, développez un mode de vie intègre et vertueux, basé sur les principes de labeur, de compassion, d’humilité, de patience, d’honnêteté et de courage. C'est le premier pas vers une vie édifiée.

Le rituel de la simplicité : simplifiez votre vie pour atteindre la paix. Portez vos efforts sur les priorités et les actes qui ont une signification réelle et abandonnez toute futilité en réduisant vos besoins. La cupidité est à proscrire absolument et la modération est de mise : ne soyez pas radical dans le changement, mais commencez par modifier de petites choses (par exemple, acheter moins de vêtements, aller moins souvent au restaurant).

La philosophie des sages de Sivana est portée par un courant spirituel affirmant que l'univers entier est issu d'une source unique. Toutes les âmes réunies composent l'âme de l'univers, donc en vous améliorant vous-même, vous participez à l'amélioration du tout et vous bénéficiez de son pouvoir.

Forger sa volonté

Pensez-vous pouvoir acquérir un sens de l'autodiscipline aussi solide qu'un câble électrique ? Isolé, chaque fil électrique le composant est fragile, mais assemblés, ils possèdent une force incroyable. Il en va de même pour la volonté, qui devient de fer dès lors que de petits actes de discipline sont effectués : une fois accumulés, ils donnent la force. Voici quelques exemples d’actions disciplinées : se lever tôt le matin, ne pas répondre à quelqu'un qui vous insulte, etc.

La discipline et la volonté sont des qualités essentielles pour avoir une vie heureuse. Ces vertus se travaillent et s'acquièrent et permettent de mieux contrôler sa vie, d’être plus libre. Pour cela, contrôlez vos pensées et ne laissez passer que des pensées positives. Visualisez aussi les effets positifs qu’aura l'acte pour lequel vous faites appel à votre volonté. Par exemple, si vous voulez vous lever tôt tous les matins pour aller courir, imaginez tous les bienfaits de cette pratique (corps svelte et musclé, énergie gagnée, etc.) et vous trouverez plus facilement la volonté de le faire.

Gardez toujours à l'esprit que vous ne cherchez pas à être comme les autres ou à les dépasser : vous voulez être meilleur demain qu’aujourd'hui, vous rivalisez uniquement avec vous-même.

La question est : comment développer cette volonté ? Les mantras — par exemple, une phrase affirmant que vous possédez une grande force mentale — sont déterminants, car les mots possèdent un véritable pouvoir sur l'esprit une fois associés à la visualisation de la personne que vous souhaitez devenir.

En outre, il est aussi possible de pratiquer ces deux exercices :

- efforcez-vous de faire ce qui vous déplaît au quotidien (exemple : faire son lit, aller à pied au travail) ;

- passez une journée sans parler : vous maîtrisez ainsi votre volonté en vous empêchant de parler quand vous en avez envie.

Plus vous entraînez votre volonté, plus elle devient forte. Ainsi, lorsque vous atteignez votre but grâce à votre volonté, vous ressentez beaucoup de plaisir — c’est un accomplissement. Déterminez ensuite des objectifs de plus en plus difficiles.


Être conscient de la valeur du temps qui passe et en redistribuer à la communauté

Quel bien semble vous manquer trop souvent ? Le temps (symbolisé par le chronomètre) est une ressource de grande valeur, mais non renouvelable et à utiliser le mieux possible.

Contrôler son temps, c'est contrôler sa vie. Pour ce faire, planifiez votre journée ou votre semaine, en notant les tâches professionnelles, mais aussi les buts personnels. Ces derniers doivent occuper une place conséquente dans votre planning, ne les sacrifiez pas au profit d'activités moins prioritaires. Seules 20% des activités ont des résultats pérennes, ce sont les activités à haute répercussion et celles que vous devez privilégier en priorité. Afin d’atteindre ce but, il est essentiel d'apprendre à dire non dans certaines situations où votre temps serait perdu ; ne pas répondre à un appel non urgent, par exemple. Une autre manière de mieux maîtriser le temps est aussi de simplifier sa vie.

Aussi, adoptez une mentalité de lit de mort, c'est-à-dire profitez de chaque jour comme si c'était le dernier. En faisant cela, vous gagnerez en vitalité, vous vous recentrerez sur les activités prioritaires et vous ne perdrez pas votre temps avec les autres, et ce faisant vous aurez des rêves plus conséquents.

Contribuer à améliorer le monde est la raison d'être de la philosophie de Sivana. Les roses parfumées illustrent ce but : si vous offrez une rose, votre main reste également parfumée par celle-ci. Vous bénéficiez donc des avantages de votre action positive, votre vie prend alors tout son sens et s’améliore.

Vos talents doivent servir la communauté dont vous faites partie et vous devez cesser de vous percevoir comme un individu isolé. Pour cela, faites du bénévolat, donnez de votre temps et de votre énergie, gagnez en tolérance, faites preuve de compassion, etc. Entourez-vous d'amis et entretenez bien vos relations amicales pour qu'elles évoluent : elles sont génératrices de force.

Vivre au présent

Le présent (l'ici-maintenant), symbolisé par le chemin recouvert de diamants, est l’instant essentiel qu'il faut apprendre à savourer — ne vivez pas uniquement dans le passé ou le futur, pour lequel vous vous inquiétez inutilement. Le bonheur se trouve sur le sentier, pas dans la destination. Les diamants représentent la richesse du moment présent ; cela ne signifie pas que vous devez abandonner vos objectifs et vos rêves, qui vous indiquent la direction à suivre et vous motivent ; mais, ne reportez pas à demain les petites satisfactions que vous pouvez obtenir aujourd'hui, et ce afin de vivre totalement et de vous épanouir.

Par exemple, vivez pleinement l'enfance de vos enfants avant qu'il ne soit trop tard, prenez le temps de les regarder grandir. Aucune possession matérielle ou réussite professionnelle ne remplacera jamais ces moments qui ne durent qu’un temps. Priorisez votre famille et vos amis, manifestez-leur votre amour et répondez à leurs besoins.

Soyez reconnaissant de ce que vous avez : la santé, la justice de votre pays, un toit, la nature, tout ce qui satisfait vos véritables besoins — et pas forcément vos envies. Consacrez-vous aussi à toutes les choses que vous avez toujours voulu faire : apprendre à jouer d'un instrument, une nouvelle langue, faire le voyage que vous reportez sans cesse, etc.

Suivre ces conseils est le meilleur moyen d’entretenir sa joie de vivre et d’accède au Nirvana, destination finale des âmes édifiées. Il ne s'agit pas d'un lieu physique, mais d'un état de grande sérénité où la souffrance n'existe pas et où tout n'est que bonheur.

Conclusion

Vous détenez dorénavant les clés de la sagesse pour une vie plus épanouie et plus sereine, sans pour autant avoir à bouleverser votre existence, mais en modifiant et en ajoutant certaines habitudes, qui entraîneront, progressivement, de plus grands changements positifs. À l'instar du héros de cette fable, vous êtes invité à partager autour de vous les principes de cette philosophie et à participer à sa diffusion. N'oubliez pas qu'en améliorant votre vie, vous contribuez à améliorer celle d'autrui, et jouez ainsi votre rôle dans la communauté.

Ce qu’il faut retenir de la lecture de ce résumé :

- l’abondance matérielle ne suffit pas au bonheur ;

- la philosophie de Sivana regroupe sept vertus : le jardin, le phare, le sumo, le câble, le chronomètre, les roses et le chemin ;

- cultiver son esprit comme un jardin ;

- s’entraîner à contrôler son esprit ;

- établir des buts précis dans sa vie ;

- utiliser la méthode en cinq étapes pour atteindre ses objectifs ;

- toujours chercher à s’améliorer ;

- entraîner et nourrir son corps et son esprit ;

- forger sa volonté ;

- être conscient de la valeur du temps qui passe et en redistribuer à la communauté ;

- vivre au présent.
Revenir en haut Aller en bas
http://entraide.forumactif.org
 
Le moine qui vendit sa Ferrari
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le moine et le novice
» Vie d’un moine lama en ville
» Fabienne - Le Moine, nous avons compris
» Le nouveau livre du moine zen Sando Kaisen
» Prophétie d'un moine Orthodoxe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bien-être & Développement personnel :: Salle de lecture :: KOOBER( résumés) de livres-
Sauter vers: