Bien-être & Développement personnel

Discutions amicales
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La semaine de 4 heures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 319
Date d'inscription : 16/04/2016

MessageSujet: La semaine de 4 heures   Mar 27 Juin - 22:28

La semaine de 4 heures

En lisant ce résumé, vous découvrirez les étapes essentielles pour briser les chaînes d’un travail routinier et stressant. Vous apprendrez à gagner de l’argent sans produire d’efforts.

Vous découvrirez aussi que :

- la notion de Nouveau Bienheureux repose sur le principe « repartir de zéro » ;

- il faut oser dire “non” pour limiter les actions inutiles et pour libérer du temps ;

- s’insérer dans un petit marché est plus rentable au moment du lancement d’une entreprise

- se laisser submerger par l’incertitude est tout à fait normal, c’est le signe que l’esprit se libère ;

En 2001, Timothy Ferriss décide de lâcher une carrière brillante pour créer sa propre entreprise. Il s’expatrie pour suivre ses rêves et parvient à gérer ses affaires à distance. Il travaille moins de 4 heures par semaine et gagne en un mois ce qu’il gagnait en un an. Il a ainsi découvert un autre rapport au temps, à la mobilité, à l’argent et surtout un nouvel art de vivre. Voici sa méthode et ses conseils pour vous construire une vie similaire.

Pour devenir un Nouveau Bienheureux (NB), il ne faut pas avoir peur de changer entièrement son quotidien et d’oser

Tim Ferriss compare deux destins. Celui du Nouveau Bienheureux (NB) et celui du Remetteur à Demain (RD) :

Le « Remetteur à Demain » travaille beaucoup dans le but de devenir patron. Il gagne beaucoup d’argent ce qui lui permet d’acheter tout ce qu’il veut. Il espère toucher le gros lot (lors d’une introduction en bourse, d’une acquisition ou d’une vente.) Il prend sa retraite tôt voire même jeune et souhaite avoir toujours plus (d’argent et de choses en général.)

Le Nouveau Bienheureux (NB), quant à lui, travaille le moins possible pour un effet maximum. Il gagne également énormément d’argent mais ce n’est pas une fin en soi. Il sait que les biens matériels, même s’ils sont satisfaisants ne donnent pas de sens à la vie. Il sait également alterner moments de détente et de “mini retraites”.

Ainsi, le NB n’envisage jamais la retraite comme un but ultime et ne travaille que lorsqu’il est le plus efficace et le plus productif. Il n’hésite pas, ne remet jamais à plus tard et exploite au maximum ses points forts sans chercher à remédier à ses lacunes. Il privilégie le revenu relatif à deux variables : l’euro et le temps mesuré en heures de travail. Cela va lui permettre de gagner jusqu’à 5 000 euros de l’heure. Enfin, il sait distinguer le mauvais stress (distress) du stress positif (eustress) et peut mettre des mots sur ses peurs, sans jamais rester paralysé face à elles.

Par ailleurs, pour éviter la médiocrité, le NB se fixe des buts particulièrement ambitieux. Cette poussée d’adrénaline va ainsi lui procurer l’énergie et l’endurance nécessaires pour agir. Il doit se poser la question : « Qu’est-ce qui m’enthousiasme vraiment ? ». Pour voir plus grand, il va chrono-rêver, planifier et lister ses cinq rêves les plus importants. Afin de les réaliser, il établit deux chronologies : une à 6 mois, une à 12 mois.

Au nom d’un nouvel art de vivre, le NB chamboule tout. Il change complètement les hypothèses de base et définit une nouvelle direction. Ainsi, pour Tim Ferriss, un NB qui gagne 40 000 dollars par mois, qui est libre de choisir sa manière de travailler et qui dispose de son temps comme il l’entend, est plus riche qu’un RD qui travaille chaque jour à temps plein pour 500 000 euros par an. Le vrai luxe, c’est la liberté et le temps.

Pour y parvenir, il faut être persuadé de sa réussite. Tim Ferriss raconte une anecdote : à la fin d’une conférence donnée à des élèves de Princeton, il a proposé un challenge. Il offrait un billet d’avion au premier d’entre eux qui parviendrait à contacter des personnes réputées inaccessibles : Madonna, JD Salinger ou Bill Clinton. Aucun ne réussit le challenge, tous ont prétexté qu’il était trop compliqué. Tim Ferriss a par la suite, renouvelé l’expérience, mais cette fois, il a donné un conseil aux élèves : pour y arriver, fréquentez des personnes riches ou des célébrités. Le bilan de cette deuxième expérience : six étudiants sur dix-sept ont réussi le challenge. Le fait de donner un conseil aux étudiants a soudain rendu l’objectif pourtant toujours aussi ambitieux, réaliste.
Visez des objectifs irréalistes, et soyez audacieux !

La plupart des gens n’imaginent pas ce qu’ils sont capables d’accomplir. Ils se fixent donc des objectifs médiocres qu’ils sont sûrs d’atteindre. Pourtant, d’après Tim Ferriss, les objectifs irréalistes sont plus simples à atteindre. Pourquoi ? Parce que vous aurez moins de concurrents qui tenteront de les atteindre.

Quelque part entre la fin de leurs études et leur deuxième emploi, la plupart des gens se laissent envahir par des pensées qui leur disent d’être plus raisonnables et plus responsables. A l’âge adulte, ils se disent : “je vais travailler dur, jusqu’à ce que j’ai suffisamment d’argent en banque, et ensuite je ferai ce que je veux.” La plupart du temps, ils préfèrent s’acheter des voitures de luxe ou des biens onéreux et oublient leurs rêves.

Pour éviter ce terrible scénario, Tim Ferriss propose aux NB de “planifier leurs rêves”. Pour cela, il faut commencer par trois étapes :

- transformer ses rêves un peu flous en étapes précises,

- ses objectifs doivent être irréalistes, sinon ça ne fonctionnera pas,

- il faut se focaliser sur les activités intéressantes qui par la suite, remplaceront votre travail. Etre riche, ce n’est pas seulement posséder des choses, c’est surtout faire des choses intéressantes.

Par ailleurs, cessez de vouloir gérer votre temps. Arrêtez de vouloir en faire plus chaque jour. A l’inverse, faites le ménage dans vos activités et dans vos obligations en suivant la règle des 80/20 de Pareto. D’après cette loi, 80% des bénéfices d’une action résultent de 20% des efforts et du temps nécessaires pour les obtenir. Tim Ferriss confie que d’après son expérience, le ratio est encore plus fort : 90/10 voire 99/1.

Cessez d’accorder du temps aux activités professionnelles qui ne vous rapportent rien. Tim Ferriss s’est appliqué cette règle à lui-même, et notamment sur le fonctionnement de son blog. Par exemple, sur la gestion de ses partenariats, il s’est concentré sur les deux affiliés qui généraient 90% de ses revenus, et a totalement laissé tomber les 250 autres.

Il est important d’apprendre à dire “non”. Refusez les tâches chronophages qui ne vous rapportent rien. Par exemple, les clients pénibles qui vous feront perdre du temps. De la même manière, essayez de ne plus être interrompu dans votre travail. Ecoutez votre messagerie téléphonique deux fois par jour (quitte à le signaler dans le message de votre répondeur.) Apprenez à consacrer du temps à ce qui est vraiment important. Tim Ferriss préconise également de se couper totalement des médias. Au moins pendant une semaine, vous constaterez la différence. Protégez-vous des informations qui ne vous sont pas utiles.

Maintenant, passons à la pratique. Voici la méthode de Tim Ferriss pour devenir un NB.

Il faut apprendre à activer le pilotage automatique et être capable de déléguer

L’externalisation est une expérience particulièrement appréciée des NB. Pour la mettre en pratique, il faut d’abord trouver un assistant à distance, apprendre à « manager » d’autres personnes. Il faut devenir le patron en apprenant à donner des ordres. C’est un investissement plus qu’une dépense parce que ce système, en libérant du temps, permet d’accomplir des tâches plus ambitieuses et plus rentables.

Afin d’atteindre une productivité maximum grâce à une grande efficacité, il est nécessaire de trier et d’éliminer avant de déléguer. Par ailleurs, la délégation ouvrant la porte à tout un monde de possibilités, il faut savoir ce que l’on peut et ce que l’on doit déléguer.

Pour trouver le bon assistant à distance et pour un gain de temps et d’argent, il est parfois intéressant de changer de fuseaux horaires.

Il est plus prudent de travailler avec des sociétés qui ont à leur disposition des équipes de secours. Il est impensable, surtout dans le secteur technologique, de ne dépendre que d’une seule personne : la redondance est un argument de réussite majeure.

Contre la fraude confidentielle, certaines précautions sont envisageables. Une enquête au sujet de tous les collaborateurs est recommandée. On peut aussi demander de signer une charte de confidentialité, de ne fournir les numéros de cartes bancaires qu’à un petit nombre d’assistants, de demander à ces derniers d’utiliser des identifiants uniques pour tous les comptes, d’interdire la sortie du moindre document des locaux, d’appliquer la technologie VLAN et les connexions VNP sécurisées et de désactiver les disquettes et les ports USB.

Il faut par ailleurs veiller à donner des instructions simples et claires. Lorsque l’on demande de l’aide, il est bon de préciser dès le départ exactement ce que l’on attend. Il est évident qu’une bonne définition de la tâche doit être donnée dans une formulation claire, simple et précise. Dans certains cas, on peut même demander à l’assistant de faire le point sur l’état d’avancement du travail au moyen d’un compte-rendu.


L’objectif premier de la phase 1 du pilotage automatique est de trouver une muse

Cette méthode s’adresse à ceux qui, au lieu de diriger leur entreprise veulent, en un minimum de temps, la posséder. En effet, il existe de multiples façons de gagner beaucoup d’argent, mais le principal objectif est d’abord de trouver sa muse qui permet de disposer de temps et de revenus supplémentaires pour réaliser rapidement ses chrono-rêves.

Tout d’abord, il est indispensable de planifier un modèle de vente en le testant puis en décidant de quelle façon le produit sera distribué. Grâce à une bonne maîtrise de la distribution en ligne, il est possible d’assurer la stabilité des marges bénéficiaires car plus il y a d’intermédiaires, plus les marges sont élevées. Cependant, les conditions de vente en boutique s’avèrent quelquefois plus intéressantes que celles en ligne. Laisser la totalité de la distribution et l’exclusivité à une seule société peut également permettre d’obtenir de meilleures marges et une meilleure promotion marketing.

La première étape consiste à choisir un marché que l’on connait bien. Par la suite, l’idéal est de faire partie du marché cible. En outre, il est plus rentable de commencer par des marchés plus petits et plus ciblés et ainsi pouvoir être le premier à innover dans un certain domaine.

On doit ensuite collecter des idées de produits et résumer leur principal avantage en une seule phrase choc claire et simple. Pour que les marges soient plus importantes et que les produits soient considérés comme hauts de gamme il est intéressant de pratiquer des prix plus élevés que la concurrence.

Pour que les coûts restent cependant raisonnables et pour satisfaire la demande sans recourir au stockage, tous les produits doivent être fabriqués en maximum quatre semaines. Une rubrique FAQ complète sur Internet est efficace pour bien renseigner le client.

Pour trouver le produit muse, on peut tout d’abord acheter pour revendre, option la plus pratiquée pour les produits back-ends. Il est possible aussi de vendre sous licence et en général 90 à 97 % de bénéfices sont réalisés de cette façon.

La dernière option est de créer le produit : soit il s’agit d’une invention, un prototype est alors réalisé et la production lancée, soit c’est un produit qui sera réorienté vers un marché spécifique et fabriqué avec votre étiquette.

Dans tous les cas de figure, les coûts de lancement et de fabrication ainsi que les risques d’imitation sont très élevés pour tous les produits innovants. Les produits d’information sont des niches plus avantageuses en termes de concurrence et de rentabilité. Ils sont aussi moins susceptibles d’être copiés.


Il est essentiel de devenir un expert

Aujourd’hui, il existe une distinction importante entre être considéré comme un expert et être un expert. Il est donc indispensable de devenir crédible pour accéder à une valeur d’expert perçue.

Pour cela, il faut créer l’expertise des compétences intéressantes pour votre cible et imaginer un produit pour les transmettre à d’autres. Il est alors essentiel d’enregistrer des experts pour créer un CD commercial.

En quatre semaines, un degré d’expertise satisfaisant peut être acquis grâce à une campagne promotionnelle. Il faudra adhérer à des organisations professionnelles, résumer des livres connus, écrire dans des revues spécialisées ou organiser des séminaires dans des universités et des sociétés influentes.


La phase 2 du pilotage automatique consiste à savoir multiplier les indicateurs de crédibilité

Il est maintenant primordial de tester le produit à petite échelle en trois étapes.

Pour être en tête, après avoir étudié la concurrence, il faut proposer des offres plus intéressantes. Par exemple créer et offrir une sélection plus large et proposer un système de livraison plus rapide et moins onéreux. Convaincre les éventuels acheteurs au moyen d’une page de témoignages positifs de personnes satisfaites par le produit peut s‘avérer très avantageux.

Il est possible de tester les réactions de clients en utilisant par exemple le site eBay en simulation. La campagne Google Adwords peut tester les accroches publicitaires et affiner des mots plus précis pour obtenir un fort pourcentage de clics. Pour faire le bilan, le site www.fourhourblog.com aide à faire des calculs savants pour connaître les dépenses en publicités CPC et le nombre de produits vendus. Tous ces résultats influencent la suite du projet : renoncer ou investir.

Durant la phase 3 du pilotage automatique, il est temps d’appliquer le MPA (Management Par Absence)

Le produit se vend assez bien, il faut par la suite appliquer la méthode que les NB préconisent pour réaliser un chrono-rêve : le management par l’absence (MPA).

Il s’agit de devenir un télé-PDG qui choisit de créer l’entreprise la moins dérangeante possible dans laquelle on ne doit pas passer plus d’une journée par semaine. Pour cela, il est impératif de lâcher les rênes et d’essayer de s’extraire de l’organigramme.

Tout d’abord, un plan et un budget en trois phases doivent être établis pour que l’entreprise passe du stade artisanal au stade industriel.

- 0 à 50 produits expédiés. A ce stade, il faut tout faire par soi-même pour un moindre coût : mettre ses coordonnées sur le site, répondre à tous les appels pour créer une rubrique FAQ complète et s’occuper personnellement de l’emballage et l’expédition.

- Plus de 10 produits expédiés/semaine. Il est temps de chercher des sociétés qui s’occupent de la gestion administrative et logistique. Il est préférable de négocier avec celles qui acceptent de réduire les frais d’ouverture de compte. Une fois le prestataire choisi, il est important de réclamer trois références clients.

- Plus de 20 produits expédiés. Ouvrir un compte de paiement sécurisé devient indispensable. Si les commandes par téléphone sont nombreuses, on doit sélectionner un centre d’appels après avoir testé son efficacité. Un service client efficace doit fournir un produit excellent à un prix raisonnable et être capable de résoudre les problèmes très rapidement. Il vaut mieux adopter l’art de la non-décision pour diminuer jusqu’à 20 % les coûts du service client.

A ce stade, réévaluer la clientèle et utiliser des manœuvres dissuasives pour éliminer les clients à problèmes est une nécessité. Si le produit est de bonne qualité, choisissez au lieu de la garantie ‘remboursé au bout de 30 jours’ celle de ‘qui perd gagne’ pour instituer avec le client une relation gagnant-gagnant.


Grâce à la mobilité, il est possible de se libérer et de devenir un véritable NB

Les NB ont obtenu un pouvoir inestimable : la mobilité absolue.

Afin de prendre le large, ils réussissent à franchir progressivement plusieurs étapes :

- En mettant en avant les avantages que cela représente en termes de bénéfices et d’investissement humain, ils demandent stages et formations pour se perfectionner et augmenter ainsi leur valeur professionnelle.

- En choisissant deux jours de travail à domicile avec résultats chiffrés et argumentés à l’appui, ils prouvent qu’ils sont beaucoup plus performants en dehors de leur lieu de travail.

Suite à cette démarche tout à fait probante, ils sont prêts à négocier un essai de télétravail d’au moins deux jours par semaine. Ils peuvent alors prolonger leur temps de télétravail autant qu’ils le veulent et sont ainsi capables de réaliser leur chrono-rêve.

Pour réussir il faut donc totalement changer d’attitude et d’habitudes

Souvent à cause d’ambition et de paresse, nous refusons d’agir pour sortir d'une situation négative et nous craignons les échecs. Il est impératif pour accéder au succès de se défaire de ce gros défaut qu’est l’orgueil.

Aucun changement de direction dans la vie n’est irréversible et si vous quittez votre emploi, il existe toujours une possibilité d’y revenir un jour. Il suffit juste de se serrer la ceinture pour quelque temps en révisant complètement budget et trésorerie et en supprimant des choses souvent futiles. Une sorte de vie nomade faite de mini retraites et de voyages à petites doses doit devenir le véritable art de vivre.

Pour cela, il faut acquérir cette liberté émotionnelle qui permet de s’affranchir de la dépendance à ce monde obsédé par la performance et le paraître. En vue d’un voyage par exemple, on peut établir la liste des "et si…" qui sont des faux prétextes et mettre en œuvre des stratégies utiles pour trouver les tarifs aériens les plus intéressants. De plus, pour rester décontracté en voyage, il est conseillé d’emporter peu d’argent et d’appliquer la méthode ASP : Acheter Sur Place.

Certaines étapes de préparation sont essentielles pour mener à bien une mini retraite. Il est donc nécessaire de s’y préparer 3 à 4 mois à l’avance.

Les premiers jours de la mini retraite, l’argent et le temps libre seront à revendre, mais la vie semblera vide et l’inactivité insupportable. En effet, le but n’est pas seulement de réduire son temps de travail mais de vivre ses rêves et de goûter au temps libre au lieu de lui courir après. Une grosse déprime et une impression d’isolement social seront à ce moment-là presque inévitables. Cette période de doute et d’incertitude existentiels sont normaux pour quelqu’un qui était très impliqué et qui se retrouve tout à coup sans rien faire. C’est le temps de la remise en question : « Pourquoi ai-je quitté ma boîte ? Ne me suis-je pas trompé ? Pourquoi n’ai-je pas l’impression d’avoir réussi et d’être plus heureux ?». Ces interrogations émergeront car l’esprit se libèrera et que plus rien d’autre ne l’occupera. Devenir sourd à ces multiples questions et se dépêcher de trouver un projet ambitieux en accord avec soi-même deviendront alors des objectifs tout à fait réalistes.

Conclusion

En conclusion, on peut affirmer que le meilleur moyen de trouver un sens à sa vie est de toujours combattre ses anciens schémas de vie pour ne pas y revenir, d’apprendre constamment sans jamais oublier de passer en revue ses chrono-rêves et de se poser des questions pertinentes : « Quelles sont vraiment mes compétences et dans quels domaines je peux les développer pour m’épanouir ? Qu’est-ce qui m’apporte bonheur et optimisme ? Quelles sont les qualités que je peux partager et mettre au service des autres ? ».

Ce qu’il faut retenir de ce résumé :

- pour devenir un Nouveau Bienheureux (NB), il ne faut pas avoir peur de changer entièrement son quotidien ;

- libérer du temps est primordial pour agir efficacement tout en fournissant le moins d’efforts possibles ;

- il est nécessaire d’activer le pilotage automatique et d’être capable de déléguer ;

- l’objectif premier de la phase 1 du pilotage automatique est de trouver une muse ;

- il est essentiel de devenir un expert ;

- la phase 2 du pilotage automatique consiste à multiplier les indicateurs de crédibilité ;

- durant la phase 3, il est temps d’appliquer le MPA (Management Par Absence) ;

- grâce à la mobilité, il est possible de se libérer et de devenir un véritable NB ;

- pour réussir, il faut donc totalement changer d’attitude et d’habitudes.



Je change #AvecCeKoob

Le changement, c’est demain matin ! Koober vous donne la méthode pour utiliser et mettre en action ce koob de manière concrète. Un kickoff immédiat pour changer dès demain matin.

Adopter la semaine de 4 heures peut sembler risqué. Tim Ferris adresse trois questions à ses lecteurs pour les aider à prendre une décision :

- Etre “réaliste” ou “responsable” vous a t-il un jour bloqué dans la réalisation de vos rêves, et la construction de votre vie rêvée ?

- N’y a pas des actions que vous “deviez faire” qui ne vous ont rien apporté mais qui vous ont empêché de réaliser vos rêves ?

- Qu’est-ce que je sacrifie en conservant mon mode de vie actuel pour les 5 ou 10 prochaines années ?



Si ces questions réveillent votre envie de changement, pourquoi ne pas commencer à “chronorêver” ? Cette méthode vous permettra d’appréhender concrètement vos rêves les plus fous.

- Répertoriez cinq choses que vous aimeriez posséder et cinq choses que vous aimeriez être dans six mois.

- Convertissez les cinq choses que vous aimeriez être, en chose que vous aimeriez faire. Par exemple : vous souhaitez être bilingue en espagnol, notez que vous souhaitez tenir une conversation d’une heure avec un Espagnol.

- Soulignez les quatre rêves qui vous semblent les plus importants à vos yeux.

Maintenant, chiffrez le coût de ces rêves. Vous souhaitez visiter la Thaïlande ? Calculez le prix du voyage. Vous rêvez d’une Ferrari, même chose. Certains rêves ne vous coûteront peut-être rien, si ce n’est du temps.

Additionner le coût total de “vos rêves” et divisez-le par 12, pour le ramener à un mois.

Ajoutez la somme de vos dépenses mensuelles actuelles (loyer, courses…) et multipliez le résultat par 1,3 (qui représente un matelas financier et une légère marge).

Vous avez maintenant votre RMC (Revenu Mensuel Cible). Divisez-le par 30, et vous connaissez maintenant, le revenu journalier que vous allez devoir générer pour réaliser vos rêves. Il n’y a plus qu’à trouver le moyen de les gagner.
Revenir en haut Aller en bas
http://entraide.forumactif.org
 
La semaine de 4 heures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» temps partiel 80% en collège: Combien d'heures par semaine??!!
» Réalisation de mon emploi du temps (L1)
» horaires personnels administratifs
» Des économistes allemands proposent de passer à la semaine de 30 heures
» 4 heures/semaine en 4ème : je ne vais arriver à rien !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bien-être & Développement personnel :: Salle de lecture :: KOOBER( résumés) de livres-
Sauter vers: