Bien-être & Développement personnel

Discutions amicales
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Rework ..;;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 430
Date d'inscription : 16/04/2016

MessageSujet: Rework ..;;   Mer 28 Juin - 8:58

Rework

En lisant ce résumé, vous découvrirez que la réussite ne répond à aucune loi et que les vainqueurs sortent souvent des sentiers battus. Ce livre s'adresse à toutes les personnes qui souhaitent développer une idée et créer leur entreprise.

Vous découvrirez aussi que :

- pour réussir il ne sert à rien d'attendre, soyez dynamique et efficace ;

- votre entreprise doit véhiculer des idées simples dans une structure simple ;

- vous devez toujours rester fidèle à ce qui vous a poussé à vous lancer ;

- la transparence vous assure la loyauté de vos clients et de vos employés.

Les dirigeants de l'entreprise « 37signals », concepteurs de logiciels, ont bouleversé tous les codes entrepreneuriaux. Ils apurent le système traditionnel. La pub, la cible, la transparence, tout y passe et se transforme en succès.

Une idée simple et efficace trouvera toujours le chemin de la réussite

Ce livre est destiné à aider toutes les personnes qui ont ou non entamé les démarches pour la création d'entreprise. Ne vous laissez pas gagner par le scepticisme ambiant des personnes qui broient du noir. Le seul instigateur de la réussite, c'est vous. Nul ne détient l'avenir : ni l'entourage ni les statistiques… Un bon créateur d'entreprise ne se voit pas comme appartenant à l'élite, mais comme un passionné qui vit de sa passion. Il est ce qui fait la différence. C'est pour cela qu'il est inutile de suivre les schémas établis, qui sont par définition banals.

Si le produit que vous proposez satisfait vos propres besoins, alors il y a de fortes chances qu'il convienne à vos clients. Il sera d’ailleurs mieux abouti et mieux défendu. Il n'est pas nécessaire que vous vous grattiez la tête pour trouver une idée révolutionnaire. Le plus souvent ce qui va changer la vie des autres se trouve dans la résolution de vos propres difficultés.

C'est bien d'avoir une idée, mais ce qui fait la différence c'est l'acte de faire ! Le moment ne compte pas, il faut vous organiser pour dégager un peu de temps afin de développer votre idée. Rien ne sert de quitter votre travail tout de suite, mais il est inutile de se cacher derrière pour invoquer un manque de temps. Il est préférable d'éviter de financer votre projet par des fonds externes. Vous risqueriez de perdre votre autonomie financière et intellectuelle. Vous seriez influencé dans votre prise de décision afin de rembourser au plus vite. Ceci pourrait au final vous faire prendre de mauvaises directions. En fait tout cela vous éloignerait de votre projet et de vos convictions.

La taille de l'entreprise n'est pas importante en soi. Sa taille idéale dépend des désirs de l'entrepreneur. Plus la structure grossit, plus elle devient compliquée. Cela peut donc être un choix que de rester modeste. Ce n'est pas une honte, bien au contraire.

Pour réussir, avancez pas à pas avec une idée simple dans une structure simple mais dynamique

Investissez-vous dans le projet auquel vous croyez et n'écoutez pas le prédicateur qui vous demande de trouver une solution de secours au cas où. Au cas où quoi ? Votre entreprise ne fonctionnerait pas ? Si vous pensez à cela dès le début de l'aventure, vous risquez de vous éloigner de votre quête. C'est elle qui est votre vrai but alors portez-la fièrement sans penser à la fin.

Tout ce qui entrave la flexibilité, et la réactivité de votre entité est à éviter ou minimiser. Moins votre entreprise sera normalisée (stock, salaire, procédure interne...) plus elle sera efficace. Vos prises de décisions seront plus aisées.

C'est pourquoi les contraintes physiques, matérielles et financières sont des bénédictions car elles vous poussent à être ingénieux et simple. Rares sont les produits efficaces qui naissent dans l'opulence. Cela n'apporte pas plus de clients ou de ventes. Une idée simple voit souvent le jour dans une structure simple. Ce qui compte c'est vous et votre idée. Connaître vos réels besoins est primordial. Une maison se bâtit pierre après pierre, alors inutile de posséder le toit tant qu'il n'y a pas encore de mur ! C'est la même chose pour votre entreprise. Commencez modestement, mais sûrement. Ne cherchez donc pas à acquérir tout l'équipement dernier cri car ce serait une erreur. Soyez patient, ne prenez pas de décisions inconsidérées et coûteuses afin de brûler les étapes. Ça ne marche pas comme ça.

Ensuite pour perdurer, soyez toujours réactif. Ne vous laissez pas embarquer dans un business plan décennal. Il n'aura pour effet que de vous mettre un fil à la patte. Il faut se servir de ses réussites pour entrer dans un cercle vertueux parce qu’elles nous montrent le chemin à suivre.

Il ne sert à rien de se tuer à la tâche. Cela sacrifie la productivité et la clairvoyance.

Enfin, pour mettre toutes les chances de votre côté, gardez à l'esprit qu'une entreprise a des charges et des produits et que la différence des deux détermine le profit ou la perte. Visez dès le début le profit.

Votre idée sera populaire si elle reste sobre, pertinente et pratique

Il est bon de vous demander si ce que vous faites a du sens, une utilité, une valeur, une pertinence… Vos idées doivent être les vôtres et non celles d'un autre. Non seulement parce que ce ne serait pas valorisant pour vous, mais aussi parce que vous ne maîtriseriez pas la genèse du produit. Sans savoir d'où vient l'idée, vous n'appréhendez pas son sens donc vous ne savez pas où l'emmener.

Si vous avez des milliers d'idées, c'est très bien, mais vouloir toutes les mettre en pratique est impossible. Vous risqueriez de vous éloigner d'une trouvaille plus simple mais plus percutante. Il faut savoir trancher et mettre de côté certains projets afin de rester compétitif. Rien ne vous empêchera de les reprendre plus tard.

Lors de l'élaboration de votre concept, il est inutile de chercher à concevoir les détails avant de poser l’échafaudage. Les grandes lignes sont à déterminer et le reste peut attendre. Il faut d'abord s'assurer que l'idée primaire tient la route avant de la peaufiner. Votre concept prendra forme d'avantage dans sa réalisation concrète que sur le papier. C'est en construisant le prototype que l'on perçoit les contraintes techniques. Il est évident que sur le papier tout est réalisable alors que la réalité offre bien des surprises.

Métaphoriquement, votre produit final doit correspondre à la distillation de vos idées. Plus tard vous pourrez y réintégrer quelques fragrances afin de l'étoffer, mais cela s'avère inutile au démarrage. Vous devez d'abord identifier ce qui est indispensable, ce qui ne peut être soustrait, afin de trouver l'essence même de votre œuvre. Une fois que vous avez identifié votre produit alors vous détenez le point où tout commence et tout converge.

Ne faites pas de votre entreprise un phénomène de mode car par définition, elle est éphémère. Au contraire, basez votre projet sur un besoin durable. Une fois que votre produit est lancé, il faut mettre en place les sous-produits satellites de celui-ci. Ces résultantes seront des conceptions tirant leur existence de l'idée originelle. Il ne s'agira pas d'un élément identique, en moins bien, mais d'une abstraction de l'idée de départ.

Travaillez sur vos projets par petites étapes, plus faciles à atteindre, et n'attendez pas pour les lancer sur le marché

Les débuts balbutiants d'une entreprise sont bénéfiques pour la suite. En effet, lorsque votre réputation n'est pas encore sur la place publique, vous pouvez faire des erreurs et grandir à travers elles. Une fois la notoriété acquise, on y perd un peu sa flexibilité. Il est plus difficile de se tromper sans engendrer un raz de marée.

Chaque idée nouvelle doit prendre le temps d'arriver à maturité. Laissez-la donc décanter un peu avant de l'éprouver.

Lorsque vous notez votre travail à faire, privilégiez les listes courtes sans indicateurs d'importance. Placez les priorités en haut et ainsi de suite, cela vous semblera moins insurmontable quand vous les traiterez.

Pour mener à bien vos projets, il est judicieux de procéder par paliers. C'est une façon de déterminer vos priorités de façon logique et de mieux répartir votre temps en conséquence. Demandez-vous systématiquement si ce que vous faites changera vraiment quelque chose. Ne vous stressez pas inutilement car il ne sert à rien d'alourdir votre charge de travail pour une tâche stérile.

« Petit à petit l'oiseau fait son nid », dit le proverbe. N'essayez donc pas de suivre vos concurrents dans la complexité car c'est très coûteux, et inutile. Un produit simple et épuré trouvera à coup sûr son public. Il répondra aux attentes du client plutôt que de le perdre dans trop d'informations. Ne surveillez pas non plus votre concurrent. Cela vous détourne de l'essentiel, à savoir votre entreprise.

Finalement, c'est le client qui détermine ce qui fonctionne ou pas. Alors il ne sert à rien d'attendre que le produit soit « parfait » avant de le lancer. En effet il est préférable de le lancer par version. Chaque version améliore la précédente. Ainsi vous gardez l'essentiel tout en continuant à valoriser soit l'article soit le service. Cela vous donne plus de temps pour trouver l'amélioration qui fera mouche.

Si vous restez toujours fidèle à vos principes, vous serez souvent copié mais jamais égalé

N'oubliez jamais les raisons profondes qui vous ont conduites à vous lancer. Celles qui ont motivé vos envies. Vos convictions sont les synapses qui fidéliseront vos admirateurs. Ces derniers pourront ainsi porter votre bonne parole puisqu'ils se reconnaîtront en vous. Cela rendra également plus difficile le plagiat. Par contre, tenez toujours vos engagements. Si vous restez droit dans vos baskets, vos clients auront davantage confiance en vous. Ne faites aucune promesse en l'air, aucun discours « langue de bois ».

Avoir une opinion qui s'oppose à celle d'un concurrent reste un bon moyen de se faire connaître. N'hésitez pas à le faire savoir. Ce combat fera parler de vous et véhiculera vos valeurs.

Plutôt que de chercher le client, attirez-le vers vous, de même pour les journalistes. Le meilleur moyen est de diffuser vos convictions sur des sujets conformes à l'idéologie de votre concept. Ainsi les personnes qui vous suivent propagent vos idées, et font donc parler de vous. Le reste fait effet boule de neige.

Le principe des échantillons est un moyen intéressant de provoquer des ventes ultérieures. Avec un bon produit, les gens en voudront plus et le feront savoir.

La transparence de votre entreprise vous offre un avantage sur les grosses sociétés. N'hésitez pas à vous en servir. Vous pouvez par exemple poster des vidéos de formations. Cela vous attirera des aficionados et c'est très bien. Ce n'est pas parce que vous livrez vos méthodes que celui qui voudra vous copier prendra vos parts de marché. Ce n'est pas si simple, car vous avez une façon bien personnelle de procéder. L'imitation peut exister mais ce n'est qu'une pâle copie ! Permettre aux personnes extérieures de voir ce qui se passe derrière le rideau humanise votre entreprise à leurs yeux. C'est encore un moyen d'accrocher les fidèles.

N'oubliez pas que chaque geste que réalise un membre de l'entreprise véhicule l'image de celle-ci. C'est du marketing !

Alors si votre entreprise est limpide, soyez-le aussi. Ne mettez pas un costume qui ne reflète pas ce que vous êtes. Les clients ne sont pas dupes. Ils aiment le naturel, c'est déconcertant mais tangible.

Si vous croyez en votre produit alors portez le fièrement envers et contre tous

C'est quand tout va bien qu'il faut bâtir une bonne relation avec vos clients. Ainsi, en période de troubles, vous bénéficiez déjà de leur confiance.

Lorsque vous communiquez avec eux, n'hésitez pas à personnaliser vos réponses. Tous vos écrits et vos dires doivent être teintés de vrai. N'affichez aucun faux semblant ni tournure ampoulée. Soyez vous-même, parlez et écrivez comme vous êtes. Cela leur donnera l'impression d'être unique à vos yeux. Si vous ne pouvez pas apporter une solution dans l'instant, engagez-vous à le faire dans les meilleurs délais, et tenez votre promesse !

Un bon leader croit en ce qu'il vend. N'hésitez pas à dire « non » à une requête si le « oui » compromet l'intégrité de votre concept. Ensuite, il vous faut expliquer à votre client pourquoi vous raisonnez ainsi. Vous renforcerez alors votre position et vos convictions à ses yeux.

Il en va de même si vous mettez en circulation une modification de votre produit. Sachez rester ferme et ne pas céder si les clients se sentent perdus. Si vous croyez fermement à cette évolution, tenez bon, les clients finiront par en discerner les avantages et s'adapter.

Les concepteurs de projets doivent de temps en temps se retrouver au contact des clients. Ils auront ainsi un aperçu de leurs besoins. Ils pourront résoudre les problèmes et se sentiront valorisés par la joie que cela procure aux consommateurs. C'est une source énorme de motivation.

Pour perdurer, votre entreprise doit absolument éviter de chercher à satisfaire un seul client. Sinon, elle s'éloigne de la simplicité qui fait sa force. Aussi, les autres clients qui représentent une part bien plus importante de marché risquent de quitter le navire.

Évitez l'inertie, soyez toujours dynamique et réactif.

Vos décisions doivent être rapides car prendre votre temps risque de vous faire perdre de vue l'essentiel. Une solution temporaire vaut mieux qu'une solution tardive et compliquée.

Lorsque votre entreprise traverse une turbulence, faites le tri et recentrez-vous. Vous devez éviter de vous disperser pour un résultat médiocre. C'est difficile mais nécessaire. De la même façon, lorsque vous butez sur un problème, évaluez le coût que représente sa finalisation. Si cela ne vaut pas la peine, sachez demander de l'aide ou abandonner. Ce ne sera pas un déshonneur mais de la clairvoyance.

Le moment et la manière dont vous embauchez vous sont personnels, alors ne vous laissez pas manipuler par les conventions

Il faut embaucher lorsque vous en avez besoin et pas avant, même si la perle rare frappe à votre porte. Un excellent salarié à un poste bidon n'est utile à personne.

Le jour viendra tout de même, où vous vous demanderez s'il est utile d'embaucher. Avant de le faire, il est intéressant de connaître le poste en question et vos réels besoins. Rien de plus facile, vous devez l'occuper ! Ainsi, soit vous renoncez puisque la surcharge de travail est absorbable, soit vous embauchez « la » personne qui correspondra à vos critères.

Pour ce faire, les CV que vous recevez n'ont pas l'importance qu'on leur attribue, ils ne reflètent généralement pas la réalité. Le meilleur indicateur pour trouver le bon candidat reste la lettre de motivation. Sa tournure, sa formulation vous donnent davantage d'indices. Rien ne sert de réclamer une expérience de plusieurs années car six mois à un an suffisent pour s'assurer qu'une personne assimile les rouages du poste. Il est difficile de vérifier la véracité d'une carrière sur un CV. Le niveau d'étude n'est pas un critère rédhibitoire, les gens intelligents et doués ne font pas tous des grandes études.

Vous n'êtes pas obligé de recruter sur votre seul territoire. Le monde entier fourmille d'éventuels collaborateurs. Vous auriez tort de vous laisser impressionner par la distance. Les moyens de communication actuels rapprochent les continents. Votre vivier est mondial.

N'oubliez pas que vous recherchez une personne précise. Elle devra se fondre dans l'entreprise et épouser vos valeurs par conviction. Au final, si vous hésitez entre deux personnes, choisissez celle qui s'exprime le mieux à l'écrit. En effet, une bonne prose dénote une bonne conceptualisation et un bon niveau de communication.

Une fois que votre choix est arrêté, vous pouvez tester la personne sur le court terme par une période d'essai. Ce laps de temps vous servira à cerner le personnage bien plus qu'un CV.

Votre équipe doit être ouverte et productive, ne l’entravez pas cela par une structure trop lourde

Pour produire efficacement, il convient de limiter les coups de téléphone, les réunions, les discussions entre collègues. Il est primordial d'instaurer des plages de travail exemptes de distractions et d'interruptions. En effet, nous sommes bien plus efficaces sur une période de deux à quatre heures de travail ininterrompu que sur des temps fractionnés. En procédant de la sorte, vous éviterez les journées à rallonge et les week-ends de boulot pour rattraper le temps perdu.

Ne vous laissez pas infecter par la réunionite qui nuit gravement à la productivité. Pendant que vous mobilisez vos collaborateurs pour débattre de tout et au final de rien, le travail n'avance pas. Une réunion doit durer moins de dix minutes montre en main. Au-delà, c'est une pure perte. Il faut rester concret, clair, précis. Il n'est pas utile d'être cinquante participants. Moins de monde il y a, mieux c'est. La réunion se termine obligatoirement par une décision et la nomination d'un exécuteur.

La solution à un problème doit être rapidement réalisable. Si elle répond à la demande primaire, c'est qu'elle peut suffire pour le moment. Il sera grand temps de l'étoffer plus tard. Ainsi vous restez compétitif et réactif, ce qui fidélise vos clients.

Évitez autant que possible les projets à rallonge parce qu’ils entament la motivation des troupes et donnent une impression d'inertie. Au contraire, fractionnez-les en plusieurs tâches qui offriront des paliers de réussites intermédiaires. Cela permet également de mieux estimer le temps de réalisation.

Vos collaborateurs doivent se sentir suffisamment à l'aise les uns avec les autres pour se donner leur avis franchement. De cette façon les projets seront menés jusqu'au bout avec des prises de position qui feront avancer les choses dans le bon sens. Vous aboutirez à un projet qui ne sera pas édulcoré.

Chaque personne de votre équipe doit être autonome. Cela fera gagner du temps, donc de l'argent, car tous les collaborateurs améliorent ainsi leur productivité.

Soyez toujours sincère et honnête avec vos employés et vos clients car ils n'en seront que plus fidèles

Dans votre équipe vous devez veiller à ce que tout le monde ait une tâche effective à réaliser. Personne ne donne du travail à un autre parce que ce poste en particulier est inutile.

Pour s'assurer du volontarisme de vos salariés, offrez-leur des conditions de travail correctes. La confiance, l'ambiance, le lieu, les moyens techniques sont autant d'éléments qui permettent aux employés de donner le meilleur d'eux-mêmes dans la bonne humeur.

Pour maintenir un bon climat dans vos bureaux, ne soyez pas en permanence derrière vos collaborateurs. Ne vous comportez pas de façon paternaliste car vos employés se prendraient pour des ados en pleine rébellion. Une atmosphère de confiance est plus acceptable et place l'entreprise dans un cercle vertueux. De même, instaurer un règlement pour tout et pour rien est contre-productif. Si vous avez quelque chose à dire à quelqu'un, faites-le directement. Ne passez pas par plus de règles collectives.

Dans les discussions avec les clients ou les collaborateurs, certains mots sont à proscrire. Ils envoient un message irritant à l'interlocuteur. Par exemple il est bon d'éviter les phrases portant des jugements de valeur ou d'importance sur le travail de l'autre. Restez donc objectif et ouvert.

S'il vous arrive un jour d'être en difficulté dans votre société alors, soyez en première ligne. C'est vous qui devez annoncer, expliquer et résoudre les problèmes. Cette transparence vous vaudra la reconnaissance et le respect de vos clients. Soyez une entreprise humaine et citoyenne prêtre, s'il le faut, à présenter ses excuses et assumer personnellement les conséquences. C'est de la relation de confiance que vous avez instaurée avec vos clients que dépendra leur capacité à passer l'éponge sur vos défaillances.

Enfin, votre culture d'entreprise n'est pas innée. Elle grandit et évolue en même temps que vous. Alors, ne brandissez pas trop vite la bannière de vos valeurs. C'est le temps qui fait l'Histoire.

Conclusion :

Une idée c'est bien mais l'inspiration c'est comme un train à grande vitesse. Si vous ne le prenez pas quand il passe, vous risquez de ne pas le revoir de sitôt. L'inspiration vous donne des ailes. Elle décuple votre efficacité et votre productivité, alors n'attendez pas, foncez !

Ce qu’il faut retenir de la lecture de ce résumé :

- une idée simple et efficace trouvera toujours le chemin de la réussite ;

- pour réussir, avancez pas à pas avec une idée simple dans une structure simple mais dynamique ;

- votre idée sera populaire si elle reste sobre, pertinente et pratique ;

- travaillez sur vos projets par petites étapes, plus faciles à atteindre, et n'attendez pas pour les lancer sur le marché ;

- si vous restez toujours fidèle à vos principes, vous serez souvent copié mais jamais égalé ,

- si vous croyez en votre produit alors, portez-le fièrement envers et contre tous ;

- le moment et la manière dont vous embauchez vous sont personnels, alors ne vous laissez pas manipuler par les conventions ;

- votre équipe doit être ouverte et productive, ne l'entravez pas par une structure trop lourde ;

- soyez toujours sincère et honnête avec vos employés et vos clients parce qu’ils n'en seront que plus fidèles.
Revenir en haut Aller en bas
http://entraide.forumactif.org
 
Rework ..;;
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bien-être & Développement personnel :: Salle de lecture :: KOOBER( résumés) de livres-
Sauter vers: