Bien-être & Développement personnel

Discutions amicales
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 BlogBuster - Gagner de l'argent avec un blog

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 746
Date d'inscription : 16/04/2016

MessageSujet: BlogBuster - Gagner de l'argent avec un blog   Sam 5 Mai - 18:01

BlogBuster - Gagner de l'argent avec un blog

En lisant ce koob, vous découvrirez comment créer un blog utile et intéressant pour vos lecteurs, puis comment en tirer des revenus grâce à la publicité.

Vous découvrirez aussi :

- comment rendre votre blog visible par le biais des moteurs de recherche ;

- comment choisir un design alliant au mieux publicités et navigation agréable ;

- qu’un blog à succès est un blog utile aux internautes ;

- quelle ligne éditoriale adopter pour intéresser vos lecteurs ;

- quelles sont les stratégies pour générer des revenus grâce au trafic sur votre blog.

Le site de Jean-Baptiste Viet n’était au départ qu’un simple CV. Il travaillait alors dans un environnement propice à la création de blogs, c’est ce qui l’a poussé à faire son site sous WordPress et à prendre un abonnement chez OVH. Grâce à une formation sur le référencement naturel, il a ensuite appris les techniques pour afficher gratuitement ses articles sur la première page de recherches Google. Rapidement, le nombre de visites a augmenté et ses revenus publicitaires également, ce qui lui a permis d’investir dans son site, notamment en embauchant des professionnels pour en améliorer le design. Aujourd’hui, celui-ci génère environ 500€ de revenus par mois et lui a permis de comprendre que diversifier son activité (revenus publicitaires, activité de consultant, vente de livres) est la clé pour monter un blog à succès.

Les avantages du blogueur sur les autres contenus Web

À l’inverse d’une page de forum ou de Wikipedia, l'article de blog dispense un avis personnel et plus concret à ses lecteurs. C’est un atout précieux pour le blogueur. En effet, puisque la plupart des internautes posent directement leurs questions dans la barre de recherche de Google, celui-ci les redirige plus facilement sur des articles de blog.

Gagner de l'argent avec son blog se révèle être une véritable course d'endurance. En effet, il est auparavant essentiel de rédiger patiemment un contenu de qualité et de le configurer intelligemment. L'objectif de “Blogbuster” est ainsi d’accompagner pas à pas ses lecteurs dans la création d’un blogbuster, c’est-à-dire d’un blog permettant une activité de blogueur rémunérée.

Un blogbuster peut être identifié en fonction de plusieurs critères : il est réputé et fidélise ses visiteurs, il arrive souvent premier dans les résultats de recherche Google, il reçoit 10 000 visiteurs par mois ou encore, il rapporte au moins 50€ par mois.

Pour créer un blogbuster, il convient donc de rédiger un à deux articles de qualité par semaine. Ces articles doivent porter sur des sujets qui vous passionnent, car ils vous demanderont de passer du temps à faire de la recherche.


Avant de vous lancer, faites un plan

Le blog est le type de média le plus rentable sur le web, qu'il soit le fruit de sites entretenus par ses visiteurs comme Marmiton ou tenus par une seule personne, maîtrisant toute la chaîne de production (rédaction, design, optimisation sur le moteur de recherche de Google).

Avant de se lancer dans la création d’un blog, il est impératif de définir à quoi celui-ci va servir. Pour cela, définissez son objectif en vous appuyant sur la thématique unique que vous allez traiter et qui vous passionne. Une fois fait, il est plus facile de trouver un slogan et un titre de blog en identifiant la promesse faite aux lecteurs — à quelles attentes allez-vous répondre ? — et la manière de les convaincre de votre bonne foi.

En effet, pour que votre blog soit visité, vos articles doivent répondre aux attentes du public que vous visez et être réguliers (un à deux articles par semaine). Des outils comme Google Adwords Display Planner permettent de mieux comprendre ses visiteurs et d'adopter le ton le plus juste.

Il faut également choisir avec soin un nom de domaine, car il sera associé à chacun de vos articles sur le moteur de recherche. Votre nom de domaine est comparable à un nom de marque. Optez pour un ou deux mots-clés représentatifs du contenu de votre blog. Ainsi, préférez ‘‘motopourtous.fr’’ si la thématique de votre blog porte sur la moto et sa démocratisation, car les meilleurs noms de domaine sont faciles à orthographier, sont écrits au singulier et se terminent par .fr ou .com.


Installer son blog avec WordPress

Pour mettre techniquement en place votre blog, il faut d’abord choisir une plateforme de blog, puis un hébergeur qui stockera vos fichiers et enfin, installer votre blog.

Il est capital de sélectionner une plateforme de blog adaptée à vos besoins. Cinq aspects sont alors à prendre en considération :

1. le choix d'un nom de domaine pour moins de 10€ par an ;

2. des titres d'articles optimisés pour les moteurs de recherche ;

3. l'absence de commission pour la plateforme sur vos revenus publicitaires (en lien avec AdSense, la régie publicitaire de Google) ;

4. une personnalisation complète du design de votre blog ;

5. la plateforme doit permettre d'exporter votre site et son contenu si vous changez par la suite d’hébergeur ou de plateforme.

Concernant le choix de la plateforme, l’auteur recommande avant tout WordPress, utilisé par près de 70% des sites internet.

Ensuite, parmi les hébergeurs les plus populaires, il recommande OVH, car il dispose du meilleur rapport qualité/prix. Vous pouvez ainsi opter pour l’offre à 30€ par an, comprenant une bande passante illimitée, 100 Go d'espace disque et 200 Mo de stockage MySQL (stockages des données de votre site web).

Enfin, vous pouvez installer votre blog WordPress en un clic via l'outil proposé par votre hébergeur, ou le faire manuellement. La configuration manuelle est conseillée, car plus précise. Si vous n'avez pas les compétences techniques pour le faire, il est possible de recourir à un professionnel pour moins de 50€.

Structurer son blog en fonction des habitudes des internautes

Une fois votre blog installé, il faut le structurer pour que vos articles soient facilement accessibles à vos visiteurs.

Les plateformes de blog comme WordPress proposent de créer des catégories et des tags pour y ranger vos articles. Les thèmes communs à la plupart de vos futurs articles serviront de nom à ces catégories. Créez des catégories ou des tags dès que vous pouvez y ranger trois articles. Pour un blog de cuisine, les catégories seront par exemple “Desserts chauds”, “Recettes sans viande”, “Entrées” ou “Repas froids”, tandis que les tags seront “Ail”, “Pâtes”, “Poivron”, “Agneau”, “Pizza”, etc.

Les informations pratiques pour vos visiteurs (email de contact, description de l’intérêt de votre blog, mentions légales, etc.) sont à intégrer dans des pages. Si ces informations ont un rapport direct avec votre thématique et peuvent intéresser vos lecteurs, placez-les dans votre menu principal.

En outre, n'hésitez pas à installer un moteur de recherche bien visible sur votre blog, car 75% des internautes s'y réfèrent plutôt que de naviguer dans les catégories et les tags.

Enfin, définissez le “zoning” de votre site. Cela consiste à déterminer quel contenu se situera en haut de vos pages (le header), en bas (le footer) et où se situera la zone de contenu (centre de la page). Le menu se place dans le header et contient au maximum sept liens par ordre décroissant d'importance. Le footer contient également des liens de navigation, renvoie aux pages statiques et rappelle la promesse de votre site : “lamotopourtous.fr est un site qui met le monde de la moto à la portée de tous.”

Quant à vos articles, ils sont situés dans la zone de contenu qui peut accueillir une barre latérale. Celle-ci sera sur la droite si elle contient des outils secondaires (menu secondaire, recherche par tag) et sur la gauche si elle est indispensable à la navigation sur votre site (accès aux tags pour un site de cuisine).

L’ergonomie au service de la lisibilité sur tous les supports

Un bon design et une bonne ergonomie rendent votre site agréable à consulter.

Le design de votre blog doit correspondre à son ergonomie (choix du nombre de colonnes, importance ou non des barres latérales) et s'adapter à tous les types d'écrans (“Responsive Web Design”). Il doit aussi être léger et personnalisable.

Puis, pour être lisible, votre contenu doit avoir une police de taille supérieure à 12 pixels et de couleur noire sur un fond blanc. 100 caractères par ligne est le maximum. Centrez votre zone de contenu afin qu'elle soit visible par toutes les catégories d'écran et optez pour une mise en page à deux colonnes pour ne pas surcharger votre site de menus et de barres latérales inutiles.

Il convient aussi d’avoir recours à des plug-ins gérant le Responsive Web Design, à l’instar de WPTouch sur WordPress. Ce dernier permet d’adapter votre mise en page au trafic mobile, qui représente plus de 20% du trafic web global.

Si vous souhaitez un rendu plus professionnel, utilisez un thème payant à personnaliser vous-même ou engagez un professionnel. L'auteur conseille les thèmes “Catch” de WordPress, car ils répondent le mieux à ces besoins.

Votre blog doit également se charger rapidement, à la fois pour que vos visiteurs ne perdent pas patience en le parcourant et pour que vous soyez bien classé sur Google. Aussi, un site doit mettre trois secondes maximum à charger sur un ordinateur fixe et cinq secondes maximum sur un mobile. Pour connaître le temps de chargement de votre blog, utilisez l'outil PageSpeed de Google qui donne également des conseils pour améliorer ce temps de chargement.

Pour les personnes disposant de compétences techniques : favoriser les chargements asynchrones, éliminer les fichiers JavaScript inutiles, minifier les fichiers .js et .css, puis charger le .css en premier et le .js en dernier sont de bonnes pratiques. L'essentiel reste d'ajouter un plug-in de cache (comme WP Super Cash) et d'utiliser des images légères en réduisant le format avec JPEGMini.


Écrire du contenu de qualité

Un contenu de qualité est indispensable pour que vos visiteurs consultent votre blog. Cela implique de soigner tant la forme que le fond de vos articles.

Le succès d'un blog repose souvent sur la popularité d'un seul article qui continue d'être lu dans le temps par des visiteurs de passage. Il est néanmoins impossible de produire mécaniquement le contenu qui sera populaire, car le public est varié et changeant.

Certaines caractéristiques font toutefois d'un article un bon article qui sera partagé et commenté. Parmi celles-ci, les plus efficaces sont de délivrer une expertise illustrée (photos, vidéos, extraits), d'apporter quelque chose de nouveau sur un sujet précis et de répondre de manière objective à une question.

Du point de vue formel, il faut choisir un bon titre d'article (au singulier et à l'infinitif, avec des adjectifs mélioratifs) suivi d’une bonne accroche, car ils seront repris dans l’affichage des résultats de recherches Google. Favorisez également les paragraphes courts et explicites, car les internautes survolent plus qu'ils ne lisent de manière extensive les articles de blogs. L’utilisation modérée du gras est également requise.

Ensuite, demandez l’avis des internautes et placez les boutons de partage des réseaux sociaux à la fin de l'article pour que le partage du contenu soit facile. Le choix du moment de la publication est également important : publiez avant la période propice pour que les robots de Google aient le temps de vous indexer. Dans le même ordre d’idée, partagez votre article sur les réseaux sociaux à l'heure correspondant à l’activité de votre cible (à midi et à 17h pour les recettes de cuisine, le dimanche pour les hobbies).

Une bonne manière de suivre ces recommandations est d’adopter le format du tutoriel, car il améliorera votre visibilité. Rédiger un tutoriel consiste essentiellement à répondre à une question, c’est donc un contenu très demandé sur les moteurs de recherche.

Un bon tutoriel apporte une réponse à une question non résolue, est illustré et découpé en étapes. Pensez également à indiquer au lecteur l’intérêt pratique qu’il peut avoir à suivre votre tutoriel. Pensez à poster ces vidéos sur YouTube pour les monétiser, car c’est le troisième site le plus visité en France et cela contribuera à accroître votre visibilité et votre trafic.

Pour réaliser une vidéo de qualité, il est nécessaire de définir à l’avance ses différentes étapes, de préparer les éléments libres de droits à ajouter (photos, musiques) et de rester concis (deux minutes pour un tutoriel). Une fois fait, il ne reste plus qu’à activer la monétisation dans l’onglet monétisation au moment de l’envoi de la vidéo.


Se faire connaître avec Google

Une fois votre contenu rédigé et prêt à être partagé, déterminez ce qui plaît dans votre blog et cherchez à le partager.

Si vous suivez les conseils de rédaction de vos articles et de conception de votre site, le référencement du blog par Google sera en très bonne voie. L’utilisation d’un plug-in SEO (Search Engine Optimisation, optimisation pour les moteurs de recherche) comme Yoast pour WordPress, pousse plus loin l’optimisation en modifiant l’apparence des liens et les descriptions de vos articles. Plusieurs techniques plus complexes améliorent également la qualité du référencement de votre blog, comme l’attention portée à l’expérience utilisateur de votre site sur mobile et tablette, ou la description de vos images dans le code de votre blog.

L’optimisation de votre blog pour mobile et tablette est un atout indéniable pour votre trafic, car une partie grandissante des internautes consultent les blogs depuis ces terminaux. De plus, le référencement sur Google passe également par une bonne adaptation à ces formats.

Si vous avez choisi un thème responsive pour votre blog, il n’y a plus grand-chose d’autre à faire, sinon éviter les mauvaises pratiques (avoir des liens qui renvoient à des pages d’erreur, utiliser des plug-ins en Flash). Si votre thème n’est pas responsive, vous pouvez toujours utiliser le plug-in “WP Touch” pour WordPress.

Enfin, mesurer l'audience de son blog permet d'en évaluer le succès et de tirer les leçons de ses échecs. Cela permet de déterminer les mots-clés les plus populaires menant à votre blog, le nombre de visiteurs uniques, quels sont les articles les plus vus, etc.

Pour obtenir ces informations, il faut utiliser les outils de Webanalytics comme Piwik ou Google Analytics (visites, pages vues et les plus consultées, origine des visites) et Google Webmaster Tools (mots-clés significatifs, pages de votre blog indexées par Google).

Gérer sa communauté

En incitant les lecteurs à donner leur avis, vous créerez une communauté qu'il faudra motiver.

La gestion des commentaires peut se faire avec le système natif de WordPress. En répondant rapidement aux questions qui vous sont posées, vous incitez les autres lecteurs à commenter et à donner de la visibilité à votre article. N’oubliez pas de modérer “a posteriori” les commentaires injurieux ou les spams.

Pour ce qui est des réseaux sociaux, il est indispensable de créer et d’animer un compte sur les réseaux les plus populaires, puisque le temps qu’y passent les internautes est très important (Facebook concentre 15% du temps de navigation des internautes). Pour que vos visiteurs y aient accès facilement, insérez des boutons d’abonnement dans la barre latérale ou le “footer” de votre site.

Depuis Facebook, vous pouvez créer une “fanpage”, mais il est plus judicieux de parler en votre nom sur Twitter et Google+. Pour ce qui est de la relation avec vos communautés, elle concerne surtout Facebook et Twitter. Sur Facebook, il vaut mieux faire des sondages ou lancer des jeux-concours en accompagnant vos posts de photos. Twitter est davantage un outil de sélection des liens et commentaires intéressants liés à l’actualité générale ou d’un domaine.

Des outils comme Hootsuite permettent de partager vos articles sur les différents réseaux sociaux en une seule fois. Il faut toutefois prendre garde à adapter le format de vos publications à chaque réseau social et à privilégier les contenus courts (infographies, top 10, etc.).

Une newsletter est aussi un bon moyen de garder contact avec vos visiteurs, qui consultent quotidiennement leurs emails. L’enjeu d’une newsletter est d’amener le visiteur à s’y abonner pour avoir un rappel régulier de l’existence de votre blog et de ses articles.

Tout comme pour vos comptes des réseaux sociaux, insérez un bouton de souscription à votre newsletter dans votre barre latérale ou en footer. Pour créer votre newsletter, vous pouvez utiliser votre compte email habituel (limite de 500 destinataires pour Gmail) ou utiliser un outil de création comme MailChimp ou Feedburner, qui partagera automatiquement vos nouveaux articles. Mettez-y un résumé de vos articles et des images cliquables.


Générer des revenus publicitaires

Les bloqueurs de pub comme AdBlock réduisent la rémunération des blogs. Néanmoins, il est possible pour ces derniers de demander à être ajoutés à leur liste blanche si les publicités sur votre blog ne sont pas intrusives.

AdSense, la plateforme de publicité de Google ayant le plus grand nombre d’annonceurs, rémunère essentiellement les publicités cliquées. Il faut donc se concentrer sur celles-ci en créant un compte AdSense à l’aide de son adresse Gmail.

Une fois votre compte créé, vous pouvez choisir le format d’annonce à placer dans votre blog. Les plus répandus sont les formats standards IAB de 300x250px, 728x90px et 160x600px. Dès que le code est généré, il ne reste plus qu’à l’insérer aux endroits les plus cliqués et où l’attention de l’internaute est concentrée : au plus proche de votre article. Le site AdSense propose également des statistiques et des recommandations pour améliorer le nombre de clics sur ces pubs et donc, pour augmenter vos revenus.

Afin d’optimiser vos revenus, il faut que vos pages avec publicité soient beaucoup vues et donc que votre contenu invite à l’achat. Si vous optez pour le conseil ou la vente de livres, accordez une grande importance aux attentes de vos internautes les plus fidèles.

Si vous liez votre compte AdSense à Google Analytics, vous obtenez de précieuses informations sur votre audience, vos articles les plus populaires et les mots-clés y menant. Dans le cadre d’un blog, la distribution de l’audience se fait selon le principe de la longue traîne : 80% des visites proviennent de beaucoup d’articles à petite audience et 20% du trafic d’une poignée d’articles phares.

Pour correspondre à ce modèle, multipliez les articles courts répondant aux questions les plus fréquentes et les articles plus longs sur les sujets les plus rentables.


Diversifier son activité

Au bout d’un an d’activité avec votre blog, le trafic devrait avoisiner les 500 visites par jour. Or, gagner de l’argent sur Internet consiste à faire le lien entre l’internaute et un service ou un produit. Pour monétiser ces visites, il existe deux techniques qui peuvent être utilisées conjointement : d’une part la publicité ciblée et l’affiliation, d’autre part l’“inbound marketing” (conseil et vente).

La publicité ciblée et l’affiliation peuvent prendre la forme d’un encart publicitaire, d’un article sponsorisé par une marque ou d’un lien d’affiliation avec un site marchand. La technique de l’affiliation est probablement la plus efficace et consiste à proposer l’achat sur un site marchand d’un objet utile à l’internaute. Un tutoriel sur la manière de connecter son iPad à sa télé pourra proposer d’acheter le câble nécessaire sur Amazon, puisque le produit est alors réellement utile à l’internaute, directement en lien avec l’article et disponible sur un site le vendant moins cher qu’en grande surface.

L’“inbound marketing’’ permet de proposer un service payant à vos visiteurs les plus fidèles comme une formation, un service de consultant ou une application. Vous pouvez également vendre des produits sur une plateforme tierce (Amazon ou Etsy).

Selon la thématique du blog, certaines monétisations sont plus évidentes que d’autres : la publicité fonctionne bien avec les blogs de conseils, le divertissement avec la monétisation de vidéos YouTube, tandis que les thèmes en lien avec la vie pratique (cuisine, mode) peuvent se vendre en livre. Quant aux blogs professionnels, ils ont un public plus réduit, mais prêt à payer davantage pour un contenu de qualité.


Gagner de l’argent dans le respect de la législation française

Créer un statut de micro-entrepreneur est obligatoire pour que les revenus obtenus grâce au blog ne soient pas considérés comme du travail dissimulé. Pour l’obtenir, il suffit de se rendre sur le site lautoentrepreneur.fr ou sur guichet-entreprises.fr et de respecter le seuil d’environ 30 000€ de revenu par an.

Vous paierez des cotisations sociales équivalentes à 25% de votre chiffre d’affaires, à payer mensuellement ou trimestriellement. Un impôt sur le revenu est aussi calculé à partir de 50% des revenus.

Le micro-entrepreneur est également tenu d’émettre des factures, de tenir un registre de ses recettes, de déclarer son chiffre d’affaires tous les mois et son chiffre d’affaires annuel sur sa feuille d’imposition.

Puisque vos revenus proviendront de sociétés basées en Irlande (Google AdSense) et au Luxembourg (Amazon), il y a une “déclaration européenne de service (DES)” annuelle de vos revenus à faire sur pro.douane.gouv.fr après avoir rempli les différentes formalités.

Enfin, si vous voulez être dans la plus pure légalité, les droits et obligations légales du blogueur sont : ne pas porter atteinte à la vie privée, utiliser des médias sous licence libre et citer ses sources, permettre le droit de réponse avec un formulaire de contact, afficher des mentions légales et informer les visiteurs sur l’utilisation de leurs cookies (informations laissées par leur visite sur n’importe quel site).

Conclusion

Pour créer un blogbuster générant des revenus, il faut rédiger du contenu de qualité utile à l’internaute. Ce contenu doit être optimisé dans sa forme et son fond pour être visible des moteurs de recherche. Ainsi, vos visiteurs seront plus à même de cliquer sur les publicités que vous aurez placées aux endroits adéquats et qui vous rapporteront un pécule. La création d’un statut micro-entrepreneur vous permettra d’accumuler cet argent tout en restant dans le cadre légal.

Ce qu’il faut retenir de la lecture de ce koob :

- un blogbuster est un blog qui propose une alternance d’articles courts et longs, mais toujours utiles ;

- un bon blog a un plan éditorial défini à l’avance et conforme aux attentes de ses visiteurs ;

- votre design doit être adapté à la navigation sur votre blog et aux publicités de Google ;

- la meilleure combinaison d’hébergement est d’utiliser un blog WordPress sur un hébergeur comme OVH ;

- votre blog doit être optimisé pour la publicité, pour les mobiles et être actif sur les réseaux sociaux ;

- selon votre thématique, optez pour la publicité ciblée, l’affiliation ou le “consulting’’ ;

- n’oubliez pas de déclarer vos revenus en adoptant le statut de micro-entrepreneur.

Revenir en haut Aller en bas
http://entraide.forumactif.org
 
BlogBuster - Gagner de l'argent avec un blog
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bien-être & Développement personnel :: SALON :: KOOBER( résumés) de livres-
Sauter vers: